La référence dans l’embellissement et
l’amélioration des espaces publics et privés

Krinkels contribue aux Floralies gantoises

La 35e édition des Floralies gantoises a tapissé de fleurs la Ville de Gand du 22 avril au 1er mai. « Krinkels a également contribué au succès de cette exposition internationale pour fleuristes, horticulteurs, architectes de jardin et artistes de renom », souligne le chef de projet Dieter Lannoo. « Nous nous sommes chargés du préaménagement. » 

Les Floralies se sont déroulées à quatre endroits de Gand : le Bijloke, la caserne Leopold, la Sint-Pietersplein et le Citadelpark. Krinkels s’est surtout investi dans ce dernier site. « Nous avons maçonné les murets de jardin et planté les arbres. Nous avons subdivisé ainsi le sol en petits jardinets. Les architectes de jardin les ont transformés ensuite en jardins d’inspiration », explique Dieter Lannoo. La construction a pris 7 jours au total. 

Krinkels avait déjà participé à des Floralies chez nos voisins du Nord. « En mai 2014, nous nous sommes également chargés du préaménagement des Floralies néerlandaises à ’s-Hertogenbosch. Cette collaboration s’est très bien déroulée. Ce qui a amené la Ville de Gand à faire appel à nos services également. »  

30 jours de construction, 2 jours de démontage

L’architecte paysagiste Geert de Mol avait remporté, lors de l’édition précédente des Floralies gantoises, le premier prix pour le « Jardin du XXIe siècle, de moins de 100 m² ». Pour cette édition, il a été invité à transposer et coordonner le concept au Citadelpark. « La collaboration avec Krinkels nous a donné entière satisfaction : leur équipe chevronnée a fourni du bon travail », souligne-t-il. « La construction a débuté un mois avant l'événement, mais le démontage n’a pris que deux jours. » 

http://mgt.dewitte.be/upload/news/3065/krinkels-floralien-2.jpg http://mgt.dewitte.be/upload/news/3065/krinkels-floralien-1.jpg