La référence dans l’embellissement et
l’amélioration des espaces publics et privés

Les mauvaises herbes ne meurent jamais ? C’est sans compter sur Krinkels…

L’arrivée du printemps marque aussi le retour des mauvaises herbes. Une lutte efficace contre ces mauvaises herbes permet d’éviter la détérioration des trottoirs ainsi que les dommages subis par l’environnement naturel. En Wallonie, depuis 2016, on est obligé de détruire les mauvaises herbes présentes dans le domaine public de manière écologique. « Et mieux vaut s’y prendre à temps », prévient Thierry Faes. 

« L’an dernier, plusieurs communes nous ont contactés parce qu’elles n’arrivaient plus à maîtriser la prolifération des mauvaises herbes. Le fait que nous soyons spécialisés dans la gestion écologique des espaces verts nous permet de disposer d’un large arsenal de machines adéquates (brosses mécaniques, balayeuses, brûleurs de mauvaises herbes, bineuses) et notre technique d’eau chaude pilotée par capteurs est à la disposition des communes qui souhaitent bénéficier de notre aide. Nous proposons souvent une combinaison de diverses techniques à haut rendement ou des collaborations avec des acteurs de l’économie sociale dans le cadre de projets à fort coefficient de main-d’œuvre, par exemple dans les cimetières.

Outre la maîtrise et la lutte contre les mauvaises herbes, Krinkels réfléchit aussi à des mesures préventives (reconversion de parcelles, de cimetières, de routes) afin de réduire la présence de mauvaises herbes et donc le travail ultérieur nécessaire. Vous souhaitez obtenir des conseils, de plus amples explications concernant notre méthode de lutte intégrée contre les mauvaises herbes ou un projet d’aménagement de plantations n’exigeant que peu d’entretien ? Contactez-nous par courriel à info@krinkels.be.

http://mgt.dewitte.be/upload/news/3667/20141128waveoverpelt140.jpg